Alors, ce stand up paddle ?

Original, non ? Il semblerait que le Stand Up Paddle (SUP, pour les intimes) soit devenu LE truc IN de l'été français. Et j'ai choisi de tester, cet été. Damn! J'ai lu, ici ou là, quelques avis. Je vais vous dire, je ne suis pas vraiment d'accord. Le SUP, ça n'a rien à voir avec le surf. Je vous raconte.


Nous disions donc que, si, toi, Française ou Français, tu voulais pouvoir crâner à la récré (ou autour de la machine à café), il fallait avoir fait du Stand Up Paddle pendant les vacances. Effet de mode, toussa toussa. J'ai bien ri en lisant le post "Pour toi, je n’ai pas testé cet été …" (de la runneuse grignoteuse) qui se moque gentiment de la chose.

Or donc, comme je suis trop IN, j'ai testé. C'EST IRONIQUE, LES GARS ! En réalité, les Américains ayant souvent une longueur d'avance, j'en avais entendu parler lorsque je vivais à NYC. Fin été 2011, 3 jours à Miami (RAPOG - "WE in Miami, Florida"), je vois quelques paddle surfers et ça m'intrigue. Je voulais tester, histoire de m'approcher de mon rêve de surfeuse. Mais voilà, j'ai un playboy un poil têtu. Lui, le SUP, c'était "no way". Il veut pas faire. Point à la ligne. Bon... J'avais bien relancé l'idée en arrivant en Californie, mais, têtue la bête, j'vous dis. Et puis, cet été, visite de mon petit frère, hop là, l'occasion était trop belle. J'ai trouvé mon partenaire.

Le cours de SUP

Pour une première fois, j'ai pensé qu'il serait bon de prendre un cours : 2 heures, dans les eaux calmes du port de Ventura. On pensait être en groupe, finalement, nous étions seuls avec une prof.

Niveau habillement, waterproof : T-shirt de running, shorts de surf et maillot de bain en dessous. L'eau n'étant pas froide, nous n'avons pas eu besoin de combinaison.

Instructions de 30 secondes sur la plage : quelques règles de navigation dans le port, maniement de la pagaie. Il n'y a franchement pas besoin de plus. D'ailleurs, une sortie encadrée n'est pas vraiment nécessaire. On rentre dans l'eau jusqu'à la taille et hop, on monte sur la planche, à genoux.

Première constatation : la planche de paddle est TRES stable. Aucun problème pour monter dessus. Aucun souci pour y rester. On reste à genoux pour passer l'embranchement du port, tout en pagayant. Seule difficulté : pagayer. Mais, si on a déjà fait du canoë ou du kayak, c'est pareil.

Un peu plus loin, enfin, on passe aux choses sérieuses : on se met debout. La planche est large donc vraiment stable. Ce n'est pas insurmontable. Une fois debout, on trouve son équilibre et c'est parti.

Mon avis

Je m'attendais à ressentir une similitude avec le surf, mais ce n'est pas du tout le cas. C'est très proche du canoë sauf qu'on est debout. On se fait glisser sur l'eau. On a quand même pagayé dans quelques petites vagues mais, contrairement au surf, on n'est pas emporté par la vague. On la passe. Forcément, avec les vagues, c'est un peu moins stable, mais gérable.

J'avais en tête une activité plus difficile et demandeuse physiquement pour rester en équilibre. Je suis bon public, vous voyez, je crois ce qu'on veut me faire gober. Ce n'est pas tout à fait ça. C'est beaucoup plus pépère que prévu. Bon, j'avais quand même mal aux bras, le lendemain. Ca pagaie, ça pagaie ! Ca m'a plu, quoiqu'il en soit, car j'apprécie les balades en canoë.

Après il y a SUP et SUP. Il est tout à fait possible de rendre la chose très sportive. J'ai déjà vu des paddle surfers prendre des vagues, comme les surfeurs. Mais, pour en arriver là, c'est pas 2 petites heures qui suffiront !


Alors, le Stand Up Paddle, oui, mais, quand on en fait occasionnellement, on est loin des images de sport de l'extrême ou de la sensation de surf. Pensez plutôt à une petite balade, sur l'eau. "J'ai fait du Stand Up Paddle", ça pète plus que "j'ai fait du canoë". Et, si vous voulez faire du surf... ben, testez le surf !

J'ai des lecteurs IN ou bien ? Vous avez testé le SUP cet été ? Si oui, vous en avez pensé quoi ? Si non, ça vous tente ? Vous pensez que c'est comment ? Dites moi ça !


Ca serait sympa qu'on soit un peu plus nombreux par ici : chaîne YouTube. Abonnez vous !

Et n'oubliez pas de me suivre sur Instagram, Facebook, Pinterest et Hellocoton.

Prochaines courses

  • NONE

Miles / km

  • 1 mile = 1.6 km / 1 km = 0.6 mile
  • 5K = 3.1 miles
  • 10K = 6.2 miles
  • half marathon = 13.1 miles = 21.1 km
  • marathon = 26.2 miles = 42.2 km