Le yoga et moi

C'est bien joli tout ça, mais on n'a encore jamais parlé yoga par ici. Pourtant il y a plein de choses à en dire. Juste, je ne savais pas par où commencer. Et si on débutait, tout simplement, par comment, moi, je m'y suis mise.

Le yoga, je ne saurais pas dire depuis quand je l'avais en tête. Ca m'a toujours intrigué. Une activité physique qui aurait des vertus psychiques ? Huummm étrange ? Intriguant ? Trop beau pour être vrai ? Un truc de hippie ? J'en ai souvent parlé sur le ton de la rigolade. Je ne suis pas ce qu'on appellerait une fille "zen". Le yoga, c'était donc pour moi.

Il a fallu attendre que je m'installe à New York, en 2010, pour que je me décide à sauter le pas. Plus facile là-bas, car TOUT LE MONDE fait du yoga. Ben ouais, les clichés ont la dent dure, et faire du yoga, c'est souvent associé à être hippie ou un peu perché. A New York, je vous défie de trouver quelqu'un qui n'a jamais essayé.

Bref, j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai effectué mon premier cours de yoga dans la salle de sports à laquelle j'étais inscrite. Ca a été une grosse déconvenue. Absolument pas la révélation que j'attendais. Pratiquement tous les clichés qu'on peut avoir étaient réunis. Il ne manquait plus que l'encens et les chants sanscrits, dites donc. C'était lent. Ca parlait une langue inconnue au bataillon. Les mêmes mots étaient répétés encore et encore. Une relaxation très longue à la fin. Pas ma tasse de thé, du tout. J'étais super déçue. Nan parce que je VOULAIS aimer le yoga. Vraiment. Du coup, je n'ai pas abandonné.

A New York, il y a un truc super (ok, il n'y a pas qu'un truc super à New York, on est bien d'accord...) : Bryant Park Yoga. Ce sont des cours de yoga gratuits, dans Bryant Park, un parc en plein coeur de Manhattan et de ses fameux buildings. Ca se passe durant l'été, 2 fois par semaine (une séance en matinée et une séance un soir) et les cours sont donnés par différents profs plus ou moins connus de New York (tout du moins ça se passait comme ça quand j'y étais). Or, Bryant Park, c'était à 2 pas de mon travail. Eté 2011, j'ai décidé d'en profiter. Je me suis achetée un tapis. Et, tous les jeudis soirs, après m'être changée dans les toilettes du travail, avoir rasé les murs pour atteindre les ascenseurs, et piqué un sprint pour ne pas arriver en retard, je déployais mon tapis sur la pelouse du parc, au milieu d'une centaine d'autres aspirants yogis.
Et c'est là que j'ai vraiment attrapé le virus.

Au début, j'étais perdue. Je ne connaissais pas le nom des poses. Je ne savais pas comment bien me placer. Mais, justement, dans une foule pareille, on passe inaperçu et on peut copier sur le voisin. No stress. Le prof changeait toutes les semaines, et, avec ça, bien souvent, le type de yoga. Révélation : le yoga peut ne pas être lent et ennuyeux ! J'ai adoré. Un jour, c'était enchainement des poses à vitesse grand V. Un autre, des poses en équilibre. Un autre, des twists dans tous les sens.
Mes muscles travaillaient vraiment. Je transpirais. J'apprenais à respirer. J'avais des courbatures le lendemain. Et, le truc un peu magique, je sortais de là ZEN, comme dans une bulle.

C'était ce que j'étais venue chercher dans le yoga et c'est ce qui m'attire toujours : travailler mes muscles, gagner en souplesse et en équilibre, apprendre à me concentrer en me recentrant sur moi par la respiration. Je sors toujours d'une bonne séance de yoga détendue et pleine d'énergie. Je vous assure qu'on y prend goût et qu'on finit par avoir besoin de notre séance de yoga.

Ces séances dans Bryant Park ont été le déclic. J'ai continué une fois rentrée en France. Ici, en Californie, je n'ai pas encore trouvé de cours qui me conviennent vraiment. Ca me manque.


Et vous, racontez moi. Vous avez déjà fait du yoga ? Ca vous attire ou pas du tout ? Vous avez quelle image de la pratique du yoga ? Mon expérience vous donne envie de vous y mettre ?


Photos : Désert du Wadi Rum, Jordanie, Mars 2013 - Downtown Manhattan vu du Réservoir dans Central Park, Août 2011 - Bryant Park, Août 2011 - Bryant Park, Août 2011 - Bryant Park, Août 2011

Prochaines courses

  • NONE

Miles / km

  • 1 mile = 1.6 km / 1 km = 0.6 mile
  • 5K = 3.1 miles
  • 10K = 6.2 miles
  • half marathon = 13.1 miles = 21.1 km
  • marathon = 26.2 miles = 42.2 km